Baudchon Baluchon – Valérie & Christian Baudchon Rotating Header Image

France-Mexique … vu du Mexique !

De retour d'un France-Mexique pas comme en France, à l'ombre, mais pas au frais, nous regagnons notre tampicar.

On vous avait prévenus qu’on serait au Mexique le 17 juin 2010, pour le match France – Mexique de la coupe de monde de football, et bien nous y étions ! Mais, au lieu de nous cacher sur une plage déserte (ce qui au demeurant n’existe pas ici, nous y reviendrons dans un prochain article), nous nous sommes réfugiés dans la belle ville de Campeche, à l’ouest de la péninsule du Yucatan (au Mexique). Et on s’en souviendra ! Certes, il ne nous est rien arrivé de véritablement extraordinaire, mais nous avons vu de près ce qu’est la ferveur latino-américaine, en l’occurrence la ferveur mexicaine, en ce qui concerne le foot ! A vous de juger en regardant ce petit film, tourné pendant le match, et que je n’ai pas résisté à vous monter le soir-même …

Au début, nous cherchions un petit restaurant au bord de l’eau que j’avais repéré tôt le matin, lors de mon footing. Avant tout, ne croyez pas que je veux faire absolument passer le message que je fais du footing tôt le matin. Simplement courir tôt est une simple question de survie de l’équipement et de son porteur … vous partez plus tard, et vous faites fondre vos chaussures !
Et justement, vers midi, lorsque nous partons vers mon petit restaurant, la chaleur est accablante. Résultat, nous ne passons le kilomètre cinq cent, et lorsque nous tombons sur ce restaurant, qui s’est mis en ordre de marche pour le match – grillades à volonté et écrans 16/9 à gogo – nous décidons de nous poser là …
Un grand pichet de jus d’orange, un grand pichet d’horchata, deux Modelo Especial et nous voilà partis pour notre France-Mexique !

Et, évidemment, tout ce petit monde était aussi sympathique qu’il parait sur le film : en partant peu après la fin du match, ceux qui étaient autour de nous et qui avaient compris, allez savoir pourquoi, que nous étions français, nous ont bien sympathiquement salués … certes avec un sourire qui laissait peu de places aux oreilles !
Pour le match retour, on verra à la prochaine coupe du monde … (ou en finale de celle-ci 🙂 )
La bise à tous. J’espère que ce petit moment vous aura plu … c’est pour ce genre de petites choses qu’on fait des voyages !
Article posté de Campeche au Mexique, 1h30 du matin le 18 juin 2010. Y fait chaud, chaud, chaud …


7 Comments

  1. Mele says:

    Sublime vidéo !!! 😉 merci pour le fou-rire du petit dej !
    Bises à vous 5 !
    Suerte.
    La famille cuvelier

    1. ChristianJules says:

      C’est déjà le petit déj en France ?! Puisque c’est ça, je vais me coucher. Bises à tout le monde !

  2. giber de niel says:

    Comme si on y était! Les Mexicains n’ont pas de “vuvuzela” (orthographe approximative, mais ça ne s’écrit pas, ça se crie), mais ils arrivent à un niveau sonore équivalent et nous avons même vu des Français qui y participaient.
    Nous avons bien reçu votre appel du 18 juin: nous avons perdu une bataille, mais nous n’avons pas perdu la guerre! (quoique!).
    Vous avez gardé le moral: ça se voit à vos mines réjouies, et vous avez sauvé l’essentiel: l’intégrité du “tampicar”.
    Aurez vous le temps d’arriver en Afrique du Sud pour le prochain match des Français?
    Quel beau sourire Valérie! Léna al’air d’apprécier moyennement le bruit, Chloé s’est adaptée, et Hugo, a-t’il vibré?
    Curieusement, la caméra s’arrête souvent sur le dos d’une charmante mexicaine dont le maillot (même pas vert) est un peu court.Bravo, vous avez gagné…nos bisous

  3. Ben oui quoi c’était déjà le petit dej. On a une heure normale nous!
    Je trouve que les mexicains auraient pu vous offrir un verre pour vous consoler. Lena avait l’air un peu inquiète sur la video.
    Mais les vuvuzela qu’ils avaient c’était un version réduite. Normalement c’est une corne d’antilope. Mais en AFS ils en on fait une version plastique qui fait près d’un m de long (130db max disent-ils…). Et il faut souffler très fort avec une technique particulière car c’est comme un cor de chasse , il n’y a pas d’anche. Les vôtres, il y avait un dispo à l’embouchure qui fait que ça fait toujours du bruit. Mais c’est une prothèse high tech. Alors le retour aux sources écolo primitives c’est pour quand?
    Du coup ça me fait penser à votre grotte qu’il faut que j’aille voir s’il a assez plu sur votre pelouse. Pas trop quand même car je ne suis pas pressé de tondre!

  4. Amélie says:

    Merci pour le fou rire de midi aussi!!! Oh moins ce match aura servi à quelque chose 🙂

  5. Et ben , voilà , je l’ai eu ma prochaine anecdote … il suffit de demander ! Et avec une vidéo très parlante … ça , c’est du vécu !

  6. elyane says:

    quel plaisir cette vidéo!non pour le foot mais pour la circonstance et le bonheur de petits français,girondins de surcroît,qui partagent et nous font partager la vie conviviale du monde.vous construisez drôlement bien vos enfants et vôtre couple avec ce voyage.mais ça sent la fin..!peut-être ferez vous une rencontre questions réponses anecdotes… après voyage à gradignan?idiote que je suis.je vous gâche le plaisir.vous êtes encore en voyage et vous allez sûrement y rester longtemps dans vôtre tête.bonne continuation.Elyane de gironde

Leave a Reply to Mele Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *